Rapport d'activites 2016 - 2017

Le rapport d'activités de l'AASV pour les exercices 2016 et 2017 est disponible ici : rapport d'activités. Ce dernier comprend la description des activités menées durant ces deux dernières années ainsi que le bilan financier de l'association et les résultats obtenus par les élèves de notre école.

ACTIVITES

Parallèlement à son action au sein de l'école de Vesadel, l'AASV organise des activités ludiques et sportives auxquelles participent les jeunes de Tangbo et des autres villages de la Commune de Zé. Le but de ces activités est d'offrir aux participants des moments de jeu et d'échange qui leur permettent d'apprendre en s'amusant. De plus, l'AASV souhaite ainsi faciliter la réinsertion au sein de la communauté des jeunes qui ont été victimes du trafic pour qui le retour au village peut parfois être compliqué; le fait de partager ces moments avec d'autres adolescents les aide à se sentir plus à l'aise. Depuis sa création, l'AASV réalise différentes activités en partenariat avec les écoles publiques de Commune de Zé.

T-SHIRTS

Le but de cette activité est de créer un lien entre de jeunes suisses et des jeunes de Tangbo. Pour ce faire, l'association propose à des étudiants genevois d'offrir une photo-portrait ainsi qu'un T-shirt blanc à un enfant béninois sur lequel ce dernier dessine. Au-delà de l'apport utile que représente un T-shirt pour un enfant de Tangbo, un lien est créé entre la personne qui offre et celle qui reçoit. Pour que le lien soit encore plus fort, les enfants qui reçoivent un T-shirt offrent un dessin à ceux qui leur ont fait ce cadeau.

IMG_3002.JPG
img005.jpg

TOURNOI DE FOOTBALL ET GEOGRAPHIE

En collaboration avec les écoles primaires de la circonscription de Zé, l'AASV et Vesadel proposent diverses activités sportives et éducatives aux jeunes de la commune, dont une compétition de football et des leçons/jeux de géographie à propos des cinq continents.

IMG_2419.JPG
IMG_3431 - copie.JPG

TROUPE DES PATACLOWNS

En juillet 2015, l'AASV a convié à Tangbo la troupe Pataclowns, composée d’artistes ivoiriens et ghanéens, afin de réaliser des ateliers créatifs avec les élèves de l’école. Deux activités ont été proposées aux enfants qui ont été répartis en fonction de leur âge. La classe de Louis Bankolé a pris part à l’activité de création de marionnettes et de pièces théâtrales. La classe de Lucien Lokossou a quant à elle participé à l’atelier de teinture de tissus en apprenant la technique du batique. À la fin des trois jours d’ateliers, les parents d’élèves ont été invités pour un spectacle organisé par les Pataclowns au cours duquel les élèves ont présenté leurs réalisations à leur famille et à leurs amis.

En 2015 fut organisée une correspondance entre notre école et la classe primaire de Madame Rachel Ribet, enseignante dans le canton de Vaud, en Suisse. Le but de cette activité était de permettre aux jeunes de Suisse et du Bénin de découvrir le quotidien de jeunes de leur âge dans un environnement tout à fait différent du leur. Pour permettre aux jeunes de retirer un maximum de cette activité, plusieurs rencontres ont été organisées en Suisse comme au Bénin. Dans un premier temps, des membres du comité se sont rendus à Granges-Marnand pour présenter l’association et le village de Tangbo aux élèves de Mme Ribet. Au cours de cette rencontre, beaucoup de questions ont été posées par les élèves quant au quotidien des enfants de Tangbo. Nous avons décidé de stimuler les élèves en les faisant réfléchir à des thématiques par petits groupes de 4 ou 5. Chaque groupe a réalisé une fiche sur un sujet qui lui tenait à cœur comme, par exemple, les animaux de mon pays, les métiers etc ...

Chaque élève suisse a rédigé une lettre personnelle à l’intention d’un élève béninois en y ajoutant des photos de sa famille et de sa maison. Lors du séjour suivant de l'AASV à Tangbo, nous avons organisé à plusieurs reprises des après-midi d’échange et de partage sur les dossiers que nous avaient remis les élèves de Suisse. Chaque élève a lu la lettre qui lui avait été adressée et a répondu à son correspondant, en lui adressant également une photo personnalisée. Nous sommes très fiers d’avoir pu créer du lien entre ces deux classes et remercions chaleureusement Mme Rachel Ribet et l’école primaire de Granges-Marnand de nous avoir permis de réaliser cette activité qui restera gravée dans les mémoires, en Suisse comme au Bénin.